Sars-la-Buissière - Forestaille : tremplin pour l'avenir...

ferme-forestaille.JPGLa province du Hainaut veut créer un certificat en horticulture et maraîchage à l’école de promotion sociale de Soignies destiné aux chômeurs et aux bénéficiaires de revenus d’intégration du CPAS qui suivent des
stages de maraîchage comme ceux organisés depuis deux ans à la ferme de la Forestaille à Sars-la-Buissière.


Source : La Nouvelle Gazette de Charleroi du 7/02/2013

La Régie d’habitat rural en Val de Sambre créée en juin 2011 organise des formations pour réinsérer des chômeurs et des bénéficiaires du revenu d’intégration du CPAS. Au cours de stages de 3 mois renouvelables 3 fois, ils apprennent à cultiver des légumes, à faire du  jardinage et des travaux forestiers. Les stagiaires ont transformé un terrain en friche
en potager de 60 ares. Ils y cultivent des légumes rares (panais,scorsonères, topinambour,etc) qui sont vendus aux particuliers et à des restaurants. Actuellement,cette formation n’est sanctionnée par aucun certificat d’aptitude, ce qui handicape les stagiaires pour trouver un emploi.
La direction générale de l’enseignement de la province du Hainaut s’est inspirée d’une certification existant en province de Liège en collaboration avec l’Institut de promotion sociale de Huy. « Il suffit d’avoir un diplôme de primaire pour s’inscrire à cette formation
en maraîchage et en horticulture basée essentiellement sur la pratique. Les cours  théoriques dispensés à l’école de promotion sociale de Soignies seront limités à 36 heures, soit 1 semaine. Le reste de la formation se compose de stages : 350 heures de maraîchage, 350 heures d’entretien de parcs et jardins, 350 heures de floriculture et 150
heures d’agriculture biologique. À la fin de chaque module, un professeur de Soignies viendra vérifier si les connaissances sont acquises. Cette formation sera sanctionnée
par un Certificat d’Enseignement Secondaire Inférieur », explique Stéphane Ramu, chef de
projet à la Province de Hainaut.
La Province espère signer prochainement une convention avec la ferme de Forestaille et la ferme Delsamme du CPAS de La Louvière, ce qui permettrait de démarrer les formations qualifiantes en septembre prochain.
l

Les commentaires sont fermés.