Lobbes : Statistiques de la police de la Zone Lermes

t-20091028-H23ZG4-0.jpgLe commissaire De Corte, chef de zone, nous a aimablement communiqué les statistiques de notre zone de police (Lermes). Nous pouvons être rassuré sur l'efficacité de nos policiers, les chiffres le démontrent clairement.

 

 

Il faut savoir que 80 % des actions de nos policiers visent d'abord la sécurité des citoyens et de leurs biens. Les 20% restants sont plus des constatations ou des enquêtes parallèles (ex. les incendies).

Tous les 4 ans, un plan d'action est mis sur pied et détermine les priorités qui sont par ailleurs ré-évaluées tous les ans. Le Conseil Zonal de  Sécurité réunit les 4 bourgmestres des entités concernées, le Procureur du Roi, deux représentants de la Police Fédérale et le chef de zone. Le plan en cours sera revu en septembre 2013.

La Belgique (195 zones de police) est divisée en 5 types de zones avec des indices allant de 1 (zone fortement urbanisée) à 5 (zone rurale). La zone Lermes est bien entendu classé 5 : zone rurale.

Dans le plan actuel, l'accent est mis sur les délits patrimoniaux, la consommation et le trafic de stupéfiants, les faits à connotation familiale et la sécurité routière.

1. Les vols.

Un exemple concret : en 2012, nous constatons que les vols dans habitation ont augmenté. Le SER (Service d'enquêtes et de Recherche) a constaté la présence de gens du voyage qui ont été identifiés comme (co)-auteurs de beaucoup de ces vols entre mai et juillet.

Toutefois quand on sait qu'au niveau national, l'augmentation a été de 27 %, on se rassure quand on sait que pour notre zone, elle n'a été "que" de 23 %.

Les vols dans les commerces ont diminué de 25 % chez nous alors que dans les zones rurales (zones 5) ils ont augmentés de 5 %. Cela peut aussi s'expliquer par la sécurisation par les commerçants eux-mêmes avec une aide fédérale.

Les vols de véhicules ont diminué de 30 % mais malheureusement les vols dans les véhicules ont augmenté de 30 %.

Finalement, Lobbes n'est pas si mal loti :

2. Stupéfiants.

Les faits de stupéfiants sont passés de 50 en 2011 à 40 en 2012. Il s'agit de consommateurs, de quelques dealers et ... d'opportunistes qui, pour de l'argent "facile" cultivent de l'herbe certes odorante mais tout-à-fait illégale !

Il faut constater que par rapport à certaines grandes villes, nous sommes relativement épargnés par les faits de drogue, même s'ils existent.

La Police a saisi en 2012, 450 gr de drogues diverses, ce qui signifie aussi plus d'interpellations que l'année précédente. La Police est attentive à ce genre de délits car, on le sait, ils génèrent d'autres méfaits parallèles et dès lors des patrouilles en civil, des patrouilles dissiasives et des opérations de plus grande envergure sont menées.

 3. Les faits à connotation familiale.

 Les faits de violence intra familiale (physiques, économiques, psychologiques) ont diminué de 3 %. Il faut savoir que depuis 2007, de nouveaux devoirs incombent à la Police. De plus, la médiatisation et les mesures juridiques prises à l'encontre des auteurs ont largement contribués à cette diminution.

 4. La sécurité routière.

On a vu le nombre d'accidents de la route augmenter de 18 % mais le nombre de tués est passé de 5 à 3.

Les causes de ces accidents sont la plupart du temps l'alccool et la vitesse. Des actions ont déjà été entreprises et les contrôles radars vont se renforcer.

 

5. Insécurité par commune.

Nous ne reprendrons ici que ce qui concerne Lobbes.

Enfin, il existe un indice de criminalité qui représente le nombre de faits par rapport à la population.

Nous pouvons donc nous réjouir de ce que notre commune a le plus faible taux de criminalité de la zone de police Lermes.

Ceci grâce à l'action positive de notre police qui, nous le voyons ci-dessous ne chôme pas !

 

6. Conclusion.

En voyant ces statistiques, on peut se dire que le plan d'action entrepris porte déjà ses fruits même s'il n'est pas terminé et que les efforts consentis ne pourront que nous apporter plus de sécurité dans les années à venir.

D'aucun pourront ne pas apprécier : se faire flasher n'est jamais agréable, se faire contrôler non plus, se faire interpeller encore moins .... mais cela n'arrivera .... qu'aux contrevenants !!!!

Les commentaires sont fermés.