Lobbes : tension au conseil communal.

brasserie.JPGTension au conseil communal de Lobbes, Ecolo pratique la politique de la chaise vide, nous apprend La Nouvelle Gazette de Charleroi...

 

Source La Nouvelle Gazette de Charleroi - 3/7/2014 - E.MA (Photo vincent Lorent)

La politique de la chaise vide des Ecolos.

 

Parmi les 23 points à l’ordre du jour du dernier conseil communal, 2 dossiers importants (l’ancienne brassserie de l’abbaye, l’achat de classes modulaires pour l’école de Sars-la-Buissière) ont été adoptés majorité contre opposition… réduite au seul PS. En effet le conseiller Écolo Guillaume Grawez a pratiqué la politique de la chaise vide pour protester contre la façon selon lui très peu démocratique dont le bourgmestre Marcel Basile mène les débats au conseil. «

 

Une fois de plus nous avons été prévenus 8 jours avant que le conseil se tiendrait le 27 juin au lieu du dernier mardi du mois. Depuis le début de la législature, le bourgmestre a déplacé la plupart des séances. Le délai légal est respecté, mais on ne peut pas organiser notre vie professionnelle et familiale. Cela complique aussi l’étude des dossiers, déplore Guillaume Grawez.«

 

Ulrich Lefèvre était malade. Guillaume Grawez a envoyé un mail à tout le monde quelques heures avant le conseil communal pour dire pourquoi il ne viendrait pas. En réalité, il a préféré aller aux fêtes de la musique. Il souffre de voir que nos dossiers avancent et fait n’importe quoi pour faire parler de lui », rétorque le bourgmestre Marcel Basile (CDH). Ce dernier affirme qu’il convoque le conseil au moment opportun pour les intérêts de la commune. Il souligne que les conseillers de la majorité ont eux aussi des impératifs professionnels et familiaux.

 

(E. MA - La Nouvelle Gazette de Charleroi)

La suite dans La Nouvelle Gazette de Charleroi de ce 3 juillet...

Les commentaires sont fermés.