Interrogation chez les pompiers : des interventions réparties de façon aberrante !

IMG_3191red.jpgUn incendie à Sars - la Buissière a du attendre près de 35 minutes l'arrivée des pompiers ... de Binche alors que Thuin disposait d'un charroi complet prêt à intervenir.

 

 

 

 

 

On connait maintenant le conflit qui oppose la Ville de Thuin à ses Sapeurs Pompiers volontaires. on se souviendra que ces derniers ont porté plainte contre la Ville notamment en ce qui concerne le non - paiement de certaines heures de garde et pour laquelle ils ont obtenu gain de cause auprès des tribunaux.

Est-ce la monnaie de la pièce qui leur est retournée quand on s'aperçoit que dès le mois de mars, une ambulance sera supprimée et qu'il n'y aura plus de pompiers en caserne après 19 heures. Dès lors, de nuit, les pompiers seront rappelés à leur domicile. Imaginons donc le temps perdu à être prêt à intervenir, au grand dam des hommes du feu qui sont, bien entendu, farouchement opposés à cette mesure.

Un bel exemple a été donné ce 14 févier 2015. Un feu de cheminée s'est déclaré à Sars-la-Buissière, route de Fontaine,Le centre 100 a été prévenu vers 9h45. Les pompiers ... de Binche ont été requis et les premiers véhicules sont arrivés sur place vers 10 heures 20 suivi 5 minutes plus tard par l'auto échelle.
Ce qui nous donne donc un délai d'intervention d'environ 35-40 minutes !

Heureusement, aucun blessé n'est à déplorer.

Selon nos sources, les pompiers de Binche ont connu quelques difficultés de transmission de l'information, ce qui expliquerait aussi un si long délai d'intervention. Au final, les préposés 100, basés à Mons, ont aussi des difficultés à déterminer quelle est la caserne la plus appropriée à se diriger vers les lieux du sinistre, et ce depuis la nouvelle répartition géographique des zones 100.

Il est aussi à noter qu'un charroi complet se trouvait en stand bye à la caserne de Thuin.

Les hommes du feu en tant que tels ne sont certes pas à blâmer puisqu'ils répondent aux injonctions qui leurs sont notifiées.

Cette intervention n'est pas le seul exemple puisque une intervention à l'Entreville à Lobbes a vu débarquer les pompiers de Thuin et après 15 minutes, les pompiers de Binche !!! Lobbes n'est pas la seule commune a subir cet état de fait puisque Anderlues, par exemple, connait les mêmes problèmes.

Mais, quels sont alors les responsables de cet état de fait ? Qui sera tenu responsable lorsqu'un délai d'intervention trop long laissera s'étendre un sinistre qui pourrait alors impliquer des victimes !

Attendra - t - on encore qu'il y ait des drames avant de se dire qu'il faut (enfin) donner les moyens - et les meilleurs - à ceux qui risquent leurs vies pour sauver les nôtres et nos biens ?

 

IMG_3191red.jpg

Le sujet est aussi abordé lors des journaux télévisés de RTLTVi :

Et le problème est toujours présent : vidéo RTLinfo, journal de 13 heures du 22 février.


Les mesures d'économies nuisent à l'efficacité des pompiers de Thuin

Les commentaires sont fermés.