Lobbes : Ete Solidaire, le CPAS y participe.

ete solid.jpgDès à présent, le CPAS  de Lobbes (Mr André Bondroit) est engagé dans le projet Eté Solidaire (job étudiant).
LE CPAS a axé ce projet sur l’environnement et le nettoyage de sites et de rues.
Actuellement 5 jeunes y contribuent accompagnés d’un éducateur, Maxime Naveau.

 

 

lobbes,cpas,été solidaire

Photo CPAS Lobbes

 

 

 

Ce projet permet à 5 jeunes étudiants âgés de 15 à 21 ans d’acquérir une expérience de travail tout en revêtant une dimension sociale.

 

La Région wallonne soutient les projets par une intervention dans le salaire des étudiants engagés pendant deux semaines durant les mois de juillet et août. Au préalable, les institutions doivent soumettre leur projet à la Région.

 

Cette année, le C.P.A.S. de Lobbes a développé un projet basé sur l’environnement.

 

Concrètement, il s’agira de collecter les déchets dans des zones définies sur le territoire communal comprenant entre autre des cours d’eau.

En parallèle à ce travail de terrain, le C.P.A .S. a décidé d’apporter une dimension pédagogique afin de sensibiliser les jeunes à la propreté, au respect de l’environnement et aux conséquences des déchets sur celui-ci.

Pour ce travail de sensibilisation, le Centre a fait appel à des partenaires : IPALLE, l’ASBL Contrat Rivière, le service environnement de la commune, CréNo, la Régie d’Habitat Rural en Val de Sambre.

Le partenaire privilégié étant l’Administration Communale pour l’intendance en petit matériel indispensable au bon déroulement de l’action.

 

Encadré par l’éducateur du C.P.A.S., les jeunes seront identifiables par des gilets fluorescents sur lesquels les indications suivantes seront reprises : « Eté solidaire, je suis partenaire » 2014, C.P.A.S. de Lobbes.

 

La quinzaine se clôturera par un barbecue solidaire.



Personnes de contact :

Monsieur Bondroit André, Président , 0475 65 28 38

Monsieur Naveau Maxime, éducateur, 071 59 75 90

 

C.P.A.S. de Lobbes, rue Paschal, 13/A à 6540 Lobbes

 

Les commentaires sont fermés.