Lobbes : Fabrice a été amputé du pouce, une erreur médicale ???

1015260689_2.jpgEn 2005, Fabrice T., mécanicien de profession, se foulait le pouce de la main droite sur son lieu de travail. Il s’était rendu aux urgences du CHU de Lobbes où on lui avait posé une attelle. Les jours suivants la douleur n’avait fait qu’empirer et la victime s’était représentée à l’hôpital. Les médecins l’avaient toutefois renvoyée chez elle après une radio et le changement de l’attelle. Or, la main avait doublé de volume et de ses doigts gonflés émanait une odeur de putréfaction, sans parler d’un écoulement de sang infecté.

 

C'est donc en principe ce lundi que deux médecins urgentistes et un médecin traitant connaîtront le verdict du tribunal correctionnel de Charleroi qui les juge pour coups et blessures involontaires avec incapacité permanente.

Selon Me Demanet, avocat du mécanicien, les soins prodigués à l'hôpital de Lobbes auraient été assez basiques et le patient aurait été traité  "au minimum". Selon lui, le médecin traitant n'aurait aucune responsabilité dans cette affaire malheureuse.

De leur côté, chacun des médecins affirme avoir agi comme il le devait, au moment adéquat.

Au vu du temps passé depuis le début de cette affaire, le parquet constate que l'action publique est éteinte.

Reste à attendre le verdict qui permettra d'évaluer les responsabilités des médecins, s'il y a lieu.

 

 

Les commentaires sont fermés.